Saint Nicolas Konchanov, Fol-en-Christ de Novgorod (+ 1392), naquit dans une famille riche et illustre de Novgorod. Dès son plus jeune âge, il aima la piété, allant avec foi à l'église, aimant le jeûne et la prière. Voyant sa vie vertueuse, les gens commençèrent à le louer. Saint Nicolas, dédaignant la gloire des hommes, commença le difficile exploit de la simulation de la folie par amour du Seigneur. Habillé de loques, il parcourait la ville par un froid terrible, endurant les coups, les insultes et les moqueries. Saint Nicolas et un autre Fol-en-Christ de Novgorod, saint Théodore (19 janvier), se prétendirent être des ennemis irréconciliables, et démontrèrent ainsi analogiquement au peuple de Novgorod le caractère pernicieux de leurs luttes fratricides.
Une fois, ayant triomphé de son faux opposant, saint Nicolas traversa le Volkhov comme s'il était sur terre ferme, et jetta une tête de choux sur saint Théodore, et fut dès lors appelé "Konchanov" (c-à-d "tête de choux"). Le Seigneur glorifia saint Nicolas avec le don des miracles et de la clairvoyance.
Un jour, ayant été chassé par les serviteurs d'une fête à laquelle on l'avait invité, il partit. Aussitôt, les bariques de vin furent à sec. Ce n'est qu'à son retour, et à sa prière, que le vin y réapparut.
A sa mort, saint Nicolas fut enterré à la fin du cimetière près de la cathédrale Yakovlev.
Les reliques de saint Nicolas reposent dans une crypte de l'église du Grand Martyr Panteleimon qui fut bâtie au-dessus de sa tombe.




Back

PayPal