A douze ans, il revêtit l'habit monastique et demeura longtemps au monastère de Saint-Simon à Moscou. Consacré évêque de Riazan et Mourom, il fut élu métropolite de Kiev et de toute la Russie, mais un autre, l'évêque Isidore, fut nommé à sa place. Au Concile de Florence (1439), Isidore joua un tel rôle dans les démarches d'union, qu'il revint en Russie avec le titre de cardinal et de légat pontifical ce qui le fit évincer par le Grand-Duc qui le trouvait trop proche des Latins. Jonas fut élu à nouveau métropolite en 1448. Comme la Communion était rompue non seulement avec Rome, mais aussi avec Constantinople, il inaugura l'autocéphalie de l'Eglise russe. Il connut le siège de la ville de Moscou par les Tatares. Saint Jonas parvint à une grande vieillesse comblé de la grâce de l'Esprit Saint.




Back

PayPal