Ce moine était paresseux, sans soin, et peu assidu dans sa vie de prière; mais toute sa vie durant, il ne jugea jamais personne. En mourrant, il était heureux. Lorsque les frères lui demandèrent pourquoi, avec tant de péchés, mourrait-il joyeux, il répondit "Je vois à présent des Anges qui me montrent une lettre avec mes innombrables péchés. Je leur dit, 'Notre Seigneur a dit : 'cessez de juger et vous ne serez pas jugés' (saint Luc 6,37). Je n'ai jamais jugé personne, et j'espère que dans Sa Miséricorde, Dieu ne me jugera pas." Et les Anges déchirèrent le papier. En entendant cela, les moines furent surpris et retinrent la leçon.




Back

PayPal