Onésime était un des 70 Disciples. Il fut esclave de Philémon, mais trahit son maître et s'enfuit à Rome, où il entendit l'Evangile prêché par l'Apôtre Paul, et fut baptisé. Vu que l'Apôtre Paul avait auparavant convertit Philémon à la Vraie Foi, il les réconcilia, Philémon et Onésime, le maître et l'esclave, rédigeant une épitre spéciale pour Philémon. C'est une des compositions les plus émouvantes qui existent dans l'Ecriture Sainte. "La requête est pour mon enfant, que j'ai engendré dans les chaînes, cet Onésime, [..] Peut-être aussi Onésime ne t'a-t-il été retiré pour un temps qu'afin de t'être rendu pour l'éternité, non plus comme un esclave, mais bien mieux qu'un esclave, comme un frère très cher: il l'est grandement pour moi, combien plus va-t-il l'être pour toi, et selon le monde et selon le Seigneur!" (Philémon 1,10;15-16). Emu par cette lettre, Philémon, en effet, reçut Onésime comme frère après l'avoir libéré de l'esclavage. Par la suite, Onésime fut consacré évêque par les Apôtres eux-mêmes et accepta le siège épiscopal d'Ephèse, à la suite de l'Apôtre Thimotée. Ceci resort avec évidence de l'épitre de saint Ignace le Théophore. A l'époque de la persécution de Trajan, Onésime, déjà âgé, fut arrêté et emmené à Rome. Là, Onésime rendit compte de lui-même devant le juge Tertycus, fut emprisonné et finalement décapité. Une riche dame emporta son corps, le plaça dans un sarcophage d'argent et l'enterra honorablement en 109.




Back

PayPal