Saint Artemius de Verkola naquit au village de Dvina Verkola vers 1532.
Fils de pieux parents, Artémius était un enfant courageux, doux et dilligent pour tout bien à accomplir.
Le 23 juin 1545, Artémius, âgé de 12 ans, étant aux champs avec son père, fut pris par surprise par une tempête. Un coup de foudre éclata au-dessus de leurs têtes, et l'enfant Artemius tomba mort. Des gens pensèrent que c'était un signe du jugement de Dieu, dès lors ils abandonnèrent le corps dans une forêt de pins, sans funérailles et sans sépulture.
Quelques années plus tard, le lecteur du village aperçu une lumière au-dessus du lieu où on retrouvera le corps incorrompu de saint Artemius. Emmené à l'église saint-Nicolas en 1577, les saintes reliques devinrent source de nombre de guérisons. On bâtit par la suite un monastère dans ce village, appelé le Verkola. En 1918, les impies Soviets hachèrent menu les saintes reliques et les jettèrent dans un puit.




Back

PayPal