Saint Prokhore était natif de Smolensk, et entra au monastère de la Laure des Cavernes de Kiev sous l'higoumène Jean (1089-1103). Il était un un grand ascète de stricte tempérance. A lieu de paix, il mangeait des mauvaises herbes destinées aux cochons (ou orach, sorte d'épinard sauvage), et c'est ainsi qu'on l'appella le brouteur. Chaque été, il récoltait des mauvaises herbes et s'en faisait du pain en suffisance pour toute l'année. Il mangeait aussi les prosphores à l'église de temps à autres, et sa seule boisson était de l'eau. Voyant la patience de saint Prokhore, Dieu transforma l'habituelle amèreté des mauvaises herbes en douceur.
Durant la vie terrestre du saint, une famine menaça la Russie. Prokhore commença à rassembler les herbes avec encore plus de zèle et prépara son "pain". Certains l'imitèrent, mais ils ne furent pas en mesure de manger ces herbes à cause de leur amèreté. Prokhore distribua son pain d'herbes aux nécessiteux, et là il goûtait comme s'il était fait de la meilleure farine. Uniquement le pain distribué par saint Prokhore et bénit par lui était comestible, et même pur et léger d'apparence. Si quelqu'un tentait de se préparer ce pain, ou de le prendre sans la bénédiction du saint, il était impropre à la consommation. Ceci devint connu par l'higoumène et les frères, et la célébrité de Prokhore se répandit vite et loin.
A un moment donné, il n'y avait plus de sel à Kiev, et les gens en souffraient. Alors le saint récolta des cendres de toutes les cellules, et commença à les distribuer aux nécessiteux. Par ses prières, les cendres devenaient pur sel. Les marchands, espérant tirer profit de cette pénurie de sel pour leur profit, devinrent furieux de cette distribution gratuite de sel par saint Prokhore.
Le Prince Svyatopolk confisqua le sel de Prokhore. Quand ils le transportèrent à la court du prince, tout le monde vit que ce n'était que des cendres. 3 jours plus tard, Svyatopolk ordonna de les disperser. Saint Prokhore bénit le peuple pour récolter les cendres dispersées, et elles furent à nouveau changées en sel.
Ce miracle transforma le fier prince. Il commença à prier avec zèle, fit la paix avec l'higoumène du monastère des Cavernes, et estima grandement saint Prokhore. Quand la dernière heure du saint approcha, le prince quitta son armée et se hâta vers lui, malgré qu'il était en guerre.
Il reçut sa bénédiction, et de ses propres mains, il transporta le corps du saint dans la caverne et l'y enseveli. Retournant auprès de son armée, Svyatopolk remporta une facile victoire sur les Polvetsiens, les mettant en fuite et s'emparant de leurs chariots d'approvisionnement. Car telle était la puissance de la prière de saint Prokhore.
Le juste mourrut en 1107, et fut enterré dans les proches Cavernes. Il est aussi commémoré le 28 septembre et le 2ième dimanche du Grand Carême.




Back

PayPal