La sainte Martyre Ludmila, une princesse Tchèque (Bohémienne), fut mariée au prince Tchèque Borivoy. Les 2 époux reçurent ensemble le saint Baptême de saint Méthode, archévêque de Moravie et Illuminateur des Slaves (Fête 11 mai).
Comme Chrétiens, ils se montrèrent soucieux de l'illumination de leurs sujets avec la lumière de la vraie Foi, ils bâtirent des églises et invitèrent des prêtres à célébrer les divins Offices. Le prince Borivoy mourrut jeune, à 36 ans. Sainte Ludmila, en veuve, mena une vie austère et pieuse, et continua à s'occuper de l'Eglise durant le règne de son fils Bratislav, qui dura 33 ans.
Bratislav épousa Dragomira, de qui il eu un fils, Vyacheslav. Après la mort de Bratislav, Vyacheslav monta sur le trône; il avait 18 ans. Prennant avantage sur la jeunesse inexpérimentée de son fils, Dragomira commença à introduire des habitudes et coutumes païennes dans le pays.
Sainte Ludmila, bien entendu, s'y opposa. Dragomira conçut de la haine pour sa belle-mère et voulut la détruire. Quand sainte Ludmilla déménagea pour la ville de Techin, Dragomira envoya en secrets 2 sicaires pour l'assassiner. Sainte Ludmilla était en prière, et les 2 assassins entrèrent dans la maison et accomplirent l'ordre de Dragomira.
Les reliques de la sainte martyre Ludmilla furent enterrée à Technin dans les murs de la ville. Nombre de guérisons eurent lieu à sa tombe. Le prince Vyacheslav transfera le corps de sainte Ludmila vers la ville de Prague et le plaça dans l'église de Saint-Georges.




Back

PayPal