Pour rendre grâce à Dieu de l'heureuse conclusion du Concile de Nicée, Constantin le Grand voulut faire édifier une basilique sur le Golgotha, le lieu de la Rédemption du monde. L'Evêque Macaire lui indiqua l'emplacement du Tombeau, là où la Tradition en conservait le souvenir; car l'endroit avait été couvert d'un remblais sous Hadrien (135), afin d'agrandir la ville. Après avoir creusé, on découvrit le Saint Sépulcre ainsi que les instruments de la Passion, et on l'inclut dans un grandiose édifice recouvert d'un dôme: l'Anastasis, auquel fut adjoint une vaste basilique. La dédicace de l'église eut lieu le 13 septembre 335, pour remplacer la fête païenne de Jupiter Capitolin. Ce temple était si beau et ce lieu si vénérable, qu'il devint le symbole de la victoire du Christianisme et le modèle de toute église. Comme le terme grec pour désigner la consécration d'une église signifie littéralement «renouvellement» (enkainia), les Saints Pères ont profité de cette célébration pour chanter le renouvellement de toutes choses, la résurrection de la création sensible, accomplie par le Christ.




Back

PayPal