Le 9 septembre, mémoire des DEUX-CENTS PÈRES Théophores réunis à Ephèse sous le régne de l'empereur Théodose le Jeune (431) pour le TROISIÈME SAINT CONCILE OECUMÉNIQUE, qui anathématisa l'impie Nestorius Evêque de Constantinople

Celui-ci enseignait que le Christ ne réunit pas parfaitement en Lui-même la nature divine et la nature humaine, mais qu'il est un simple homme divinisé, et qu'on ne peut donc pas appeler la Toute-Sainte, Mère de Dieu (Théotokos). C'est principalement grâce au zèle apostolique et aux écrits inspirés de Saint Cyrille d'Alexandrie, que les Saints Pères, réunis sous sa présidence, réfutèrent l'hérésie, confirmèrent la foi des deux premiers Conciles et proclamèrent ainsi clairement que le Seigneur Jésus Christ a vraiment assumé la nature humaine toute entière, afin de nous ouvrir à tous la possibilité d'une véritable union avec Sa nature divine (déification).




Back

PayPal