Jeune encore, il accompagna son maître spirituel au second concile de Nicée en 787 et il connut surtout la persécution iconoclaste sous l'empereur Léon V l'Arménien. Arrêté, il fut conduit, enchaîné, devant l'empereur lui-même en raison de la vigueur de sa résistance. Pour le désarmer, l'empereur le fit comparaître deshabillé devant lui, mais cette humiliation suprême ne l'empêcha pas de reprocher avec force la conduite impériale. Il fut alors fustigé puis enfermé durant trois mois, avant d'être exilé dans le centre de l'Asie mineure, enchaîné durant dix-huit mois dans l'obscurité. Ramené à Constantinople, il conserva la même attitude de fidélité à la foi orthodoxe et fut de nouveau exilé. Il connut ainsi d'autres tourments car la persécution dura jusqu'à la mort de l'empereur Théophile en 842. Saint Jean contemplait Dieu depuis plusieurs années.




Back

PayPal