Fondateur du monastère de Saint Jean (Dionysiou) sur le Mont Athos, il naquit à Koritza en Albanie. Son frère aîné, Théodosius, partit pour la Sainte Montagne et devint pour un temps abbé du monastère de Philothéou. Quand saint Denis eut grandit, il partit rejoindre son frère à Philothéou et remit ses voeux monastiques entre ses mains. Par compensation divine, quand Théodose fut engagé dans des affaires pour son monastère à Constantinople, il fut élu et consacré métropolite de Trébizonde. Une lumière miraculeuse commença à paraître à Denis chaque nuit, indiquant l'endroit où plus tard il construirait le monastère de Saint Jean le Précurseur. Y discernant un signe du Ciel pour l'inviter à cette construction, Denis partit pour Trébizonde pour y quérir l'aide de son frère et de l'empereur Alexis Comnenis. L'empereur lui donna et de l'argent et une charte royale, qui est encore conservée au monastère. Dionysius fonda le monastère de Saint Jean le Précurseur en 1380. Quand des pirates pillèrent le monastère, Denis retourna à Trébizonde, et là il termina le cours de sa vie terrestre à l'âge de 72 ans. Denis fleurit encore de nos jours comme une fleur des temps présents. Une Icône de la Mère de Dieu connue comme "Des Louanges", un don de l'empereur Alexis Comnenis à Denis, se trouve au monastère. Selon la tradition, c'est devant cette icône que l'Acathiste à la Mère de Dieu, composée par le patriarche Serge, fut lue pour la première fois.




Back

PayPal