Le monastère de Saint-Sabbas était en pleine prospérité au 8ième siècle, malgré les querelles théologiens et l'invasion arabe. 44 moines avaient été massacrés, ce qui n'empêchait pas de nouvelles recrues d'arriver et il y avait parmi eux des sujets de grande valeur.
Etienne fut attiré au monastère par son oncle saint Jean Damascène. Il n'avait pas 10 ans quand il se mit à son école en 735. Il ne le quitta pas pendant 15 ans, lui obéissant en tout. Après sa mort en 749, Étienne remplit diverses charges :
chantre pendant 4 ans, pannetier pendant 2, hôtelier pendant 2 autres. Puis, pendant 8 ans, il mena la vie quasi érémitique des laurites, c.-à-d. qu'il ne sortait de sa cellule que les samedis et les dimanches, passant le reste du temps sans aucun rapport avec le monde.
En 762, il se retira dans le désert, auprès de la Mer Morte. Il observait 3 Carêmes par an et était toujours d'une frugalité effrayante, se nourrissant de pousses vertes et de racines. Au bout de 15 ans, des disciples se joignirent à lui. Les uns étaient des moines avancés en perfection, les autres étaient moins parfaits et Etienne devait bien quelquefois reprendre
les négligents qui ne pouvaient suivre son genre de vie.
Il mourut le 31 mars 794, et fut enterré le 2 avril suivant dans le caveau ds saints et des hygoumènes auprès de Jean le Silentiaire.




Back

PayPal