Saint Pierre, prince de la Horde, fut le neveu de Bergai Khan de la Horde d'Or. En 1253 Saint Cyril, évêque de Rostov (21 Mai), vint à la Horde pour demander des finances pour les besoins des églises de son diocèse, et il exposa la Foi Chrétienne au Khan, ainsi que les miracles et guérisons ayant eu lieu à travers les reliques de saint Léonce de Rostov (23 mai). Parmi l'assemblée, il y avait le jeune neveu du Khan, sur lequel l'évêque fit forte impression. Après quelque temps, le fils de Bergai tomba malade. Se souvenant du récit de l'évêque Russe concernant les guérisons, il fit convoquer saint Cyril, et par ses prières, le malade fut guérit. Le Khan couvrit de dons saint Cyril, et le renvoya dans son diocèse.
Tout au long du chemin le palfrenier, neveu de Bergai Khan, rattrapa le saint hiérarque, et le supplia de le prendre avec lui à Rostov. Là, le garçon fut baptisé sous le nom de Pierre, et il se maria. Saint Pierre se distingua par l'amour pour le silence, la contemplation et les prières. Après que les Apôtres Pierre et Paul lui soient miraculeusement apparus, il bâtit un monastère près du Lac Nera en leur honneur. Après le décès de son épouse, peu avant sa propre mort en 1290, le saint embrassa le monachisme au monastère qu'il avait fondé.
La vénération locale du saint Prince Pierre commença au 14ième siècle. Une célébration générale fut établie au Concile de 1547.




Back

PayPal