Saint Gouri naquit à Radonège au sein d'une famille de modestes boïars. Il entra dès sa jeunesse au service du prince Penkov, mais menait en secret une vie ascétique. Jaloux de la préférence du prince à son égard, les autres domestiques l'accusèrent calomnieusement d'avoir commis l'adultère avec l'épouse du prince. Il put échapper à la mort grâce à l'intervention du fils du prince, mais fut néanmoins jeté dans une fosse profonde, où il recevait pour seule pitance de l'avoine et de l'eau, tous les trois jours. Gardant en mémoire l'exemple des anciens Martyrs, il rendait grâces à Dieu de l'avoir ainsi, par cette épreuve, retiré du monde et de ses soucis. A un ami qui lui avait proposé de lui amener secrètement de la nourriture, il répondit que "la grande et abondante grâce de Dieu le nourrissait". Il lui demanda toutefois de lui apporter de l'encre et du papier, avec lesquels il recopiait les alphabets pour apprendre aux enfants à lire. Son ami vendait ces travaux et distribuait aux pauvres l'argent recueilli. Au bout de deux années de réclusion, Gouri vit un jour une lumière briller devant la porte de son cachot, et il se mit à prier. La lumière augmenta et finalement la porte s'ouvrit d'elle-même, et le Saint put sortir sans que personne ne le remarquât, en emportant une Icône de la Mère de Dieu. Il gagna le Monastère de Saint Joseph de Volokolamsk (cf. 9 sept.), où il fut tonsuré moine. Il en devint ensuite Higoumène, pendant dix ans, puis vécut en ermite dans le silence pendant deux années, avant d'être nommé Higoumène du Monastère de Selijanov.

En 1552, le tsar Ivan IV le Terrible (1533-1584) conquit Kazan et chercha quelqu'un pour répandre la Foi Chrétienne dans cette contrée. Saint Germain (cf 6 nov.), qui était encore moine à Volokolamsk, lui indiqua l'archimandrite Gouri, et, en 1555, le Saint fut consacré premier Evêque de Kazan. On lui donna pour assistants dans son oeuvre missionnaire les archimandrites Germain et Barsanuphe. Le Saint Evêque fonda à Kazan plusieurs monastères, dont les moines étaient chargés de prêcher la parole de Dieu et d'enseigner la foi aux enfants. Lui-même passait sa journée à prêcher et à veiller à de nombreuses oeuvres de charité, tandis que toutes ses nuits s'écoulaient en prière. Épuisé par ses labeurs ascétiques et cloué au lit par la maladie, il disait: « Tout le temps de la vie présente est le temps des labeurs. La récompense sera accordée dans la vie future. Les joies célestes ne seront accordées qu'à celui qui a lutté spirituellement dans cette vie et qui, pour recevoir les biens incorruptibles, a laissé les biens corruptibles. Dans la vie spirituelle, il nous faut aller de l'avant, malgré toutes les adversités et les malheurs, car, selon l'Apôtre : « les souffrances du temps présent ne sont pas à comparer à la gloire qui doit se révéler à nous (Rom. 8:18) ». Saint Gouri s'endormit en paix le 4 décembre 1563.

Saint Barsanuphe était fils de Prêtre. Dans sa jeunesse il fut fait prisonnier par les Tatares de Crimée et passa trois années en captivité, apprenant à cette occasion leur langue. Après sa libération, il entra au Monastère du Saint-Sauveur à Moscou, dont il fut nommé Higoumène, en raison de sa vie ascétique et de ses vertus. Transféré à Kazan, pour aider Saint Gouri, il fonda le Monastère de la Transfiguration, où il rayonna par sa sainte vie. Grâce à sa connaissance de la langue tatare et de la science médicale, il put venir en aide aux foules qui venaient à lui pour obtenir la guérison de leurs maux, et il en profitait pour délivrer aussi leurs âmes de l'ignorance par la grâce du Saint-Esprit. Consacré Métropolite de Tver en 1567, il n'en continua pas moins sa vie ascétique et, dans sa vieillesse, il revint à son Monastère de Kazan, où il reçut le Grand-Habit et s'endormit dans le Seigneur, le 11 avril 1575. On découvrit alors que, pendant toute sa vie, le Saint avait porté de lourdes chaînes sur le corps. Le 4 octobre 1596, le Métropolite de Kazan, Hermogène, fit procéder à la translation des Reliques des deux Saints Hiérarques, et depuis leur mémoire principale est célébrée à cette date.




Back

PayPal