Ces saints martyrs souffrirent à l'époque de l'empereur oriental Zénon (474-491). Guneric, dirigeant du royaume Vandale d'Afrique du Nord, tomba sous l'influence des évêques hérétiques Ariens, et commença une terrible persécution contre les orthodoxes.
Alors que les croyants s'étaient rassemblés dans une de leurs églises, et célébraient secrètement la sainte Liturgie, les soldats barbares firent irruption dans l'église. Certains des fidèles s'enfuirent, mais 300 hommes se rendirent volontairement, furent torturés et décapités. Quant au clergé, 2 furent brûlés, et 60 eurent la langue arrachée. Par la puissance miraculeuse de Dieu, ils continuèrent à prêcher et à s'opposer aux faux enseignements des Ariens.
Ils endurèrent tous de terribles tourments, mais demeurèrent fidèles au Christ et à Sa sainte Eglise.




Back

PayPal