Contemporain de Dioclétien, au départ, il persécuta les Chrétiens avec une grande férocité. Mais le châtiment divin le frappa et il devint fou, comme une bête, comme il en était advenu dans le temps de Nabuchodonosor. Saint Grégoire le guérit miraculeusement de sa folie (voir 30 septembre). Dès ce moment et jusqu'à sa mort, Tiridates passa sa vie dans la repentance et la dévotion. Il mourrut en paix au 4ième siècle.




Back

PayPal