Saint Patrocle a vécut au 3ème siècle sous l'empereur Aurélien (270-275). Natif de la ville de Tricassinum (à présent Troyes, en Champagne, France), il menait une pieuse vie Chrétienne : il aimait prier, lire les Saintes Ecritures, jeûner et être charitable envers les pauvres. Pour cela, le Seigneur lui accorda le don d'accomplir des miracles.
L'empereur convoqua saint Patrocle et lui ordonna d'adorer les idoles, lui promettant grands honneurs et richesses. Le saint méprisa le culte idolâtre en disant que l'empereur lui-même n'était qu'un mendiant.
"Comment peux-tu m'appeler, moi, l'empereur, un mendiant?" demanda Aurélien. Le saint répondit : "vous possédez nombre de trésors terrestres, mais vous n'avez aucun trésor céleste. Car puisque vous ne croyez pas en Christ et en la vie future, vous ne recevrez pas la bénédiction du Paradis. Dès lors, vous êtes pauvre."
Aurélien le condamna à être décapité par l'épée. Les soldats l'amenèrent sur les rives de la Sequanum (Seine), mais soudain leurs yeux furent aveuglés, et saint Patrocle traversa le fleuve en marchant sur l'eau et commença à prier sur la colline sur l'autre rive. Reprenant leurs esprits, certains soldats furent émerveillés de la disparition du martyr et glorifièrent Dieu, mais d'autres attribuèrent le miracle à de la magie.
Une païenne montra aux soldats où se trouvait saint Patrocle, sur l'autre rive. Ils traversèrent, et tuèrent le martyr. Son corps fut enseveli de nuit par le prêtre Eusèbe et le diacre Libère.




Back

PayPal