Reclus en Syrie. Son historien, Théodoret de Cyr, nous rapporte que ce reclus ne pouvait pas participer aux divines liturgies. L'évêque n'ayant pas d'autel lorsqu'il venait le voir, célébrait le saint sacrifice sur les mains d'un diacre. Saint Mar était transporté d'une extraordinaire joie spirituelle.




Back

PayPal