Le moine Jean, évêque des Goths, vécut durant le 8ième siècle. Le futur saint naquit au milieu des prières ferventes de ses parents, et tout jeune il vivra l'ascétisme à l'intérieur du monachisme. Le moine fit un pélerinage à Jérusalem et 3 ans durant, il fit le tour des saintes places, puis revint dans son pays natal. Durant cette période, l'empereur Constantin Copronyme l'Iconoclaste (741-775) bânit l'évêque des Goths, et les Chrétiens Goths vinrent demander avec ferveur à Jean de devenir leur évêque. Saint Jean voyagea vers Iveria (Gruzia / Géorgie), - conservée intacte de la diffusion de l'hérésie Iconoclaste, où les mains de l'ordination lui furent imposées. A son retour chez les Goths, il fut vite contraint de les quitter et, caché des Kazars le poursuivant, il s'installa à Amastrideia, où il vécut 4 ans durant. Ayant appris le décès du kagan (chef) des Kazar, le saint dit : "Dans 40 jours, je le rejoindrai pour être jugé avec lui devant le Christ Sauveur". En effet, après 40 jours, le saint mourut, et ceci eut lieu durant son retour vers son peuple, pendant qu'il préchait, en 790. Le corps du saint fut convoyé jusqu'au monastère Parthenit, situé en Crimée au pied du Mont Ayu-Dag, où le saint vécut précédemment dans une église qu'il avait bâtie au nom des saints Apôtres Pierre et Paul. La mémoire de saint Jean, évêque des Goths, est aussi célébrée le 26 juin.




Back

PayPal