Saint Julien, épiscope de Cenomanis, fut fait épiscope par le saint Apôtre Pierre. Certains pensent qu'il serait identique à Simon le Lépreux (Marc 14,3), et aurait reçut le nom de Julien au Baptême.
L'Apôtre Pierre envoya Saint Julien prêcher l'Evangile en Gaule. Il arriva en Cenomanis (la région du Pô, dans le nord de l'actuelle Italie) et s'installa dans une petite hutte près d'une ville (probablement Crémone), et commença à prêcher parmi les païens. Les adorateurs d'idoles l'écoutèrent d'abord avec méfiance, mais la prédication du saint fut accompagnée de grands prodiges. Par la prière, saint Julien guérit nombre de malades. Graduellement, une grande multitude de gens commença à s'assembler autour de lui, demandant de l'aide. En guérissant les infirmités corporelles, saint Julien guérissait aussi les âmes, illuminant ceux qui venaient à lui avec la lumière de la Foi en Christ.
Afin d'étancher la soif des ses nombreux visiteurs, saint Julien, ayant prié le Seigneur, frappa le sol de son bâon, et une source d'eau jaillit en cet endroit sec. Ce miracle convertit nombre de païens au Christianisme. Un jour, le saint épiscope souhaita voir le prince local. A la porte de la demeure du prince se tenait un aveugle, que saint Julien prit en pitié, et ayant prié, il lui rendit la vue. Le prince sortit à la rencontre du saint épiscope, et aussitôt qu'il eu apprit à propos du miracle, il tomba aux pieds de l'épiscope, demandant le Baptême. Ayant catéchisé le prince et sa famille, saint Julien leur imposa un jeûne de 3 jours, puis il les baptisa.
A l'exemple du prince, la majorité de ses sujets se convertit aussi au Christ. Le prince donna sa propre demeure à l'épiscope afin d'y bâtir un temple, et il donna des moyens à l'Eglise. Saint Julien se préoccupait avec ferveur de l'illumination spirituelle de son troupeau, et guérissait les malades comme auparavant. Profondément touché par le chagrin de parents, le saint épiscope pria Dieu afin qu'Il rende à la vie leur défunt enfant. Le saint épiscope Julien resta longtemps sur son siège, enseignant à son troupeau le chemin du Ciel. Le saint épiscope Julien mourrut très âgé. Jusqu'au bout, il prêcha le Christ et éradiqua totalement l'idolatrie du pays de Cenomanis.




Back

PayPal