Pélagie était comédienne à Antioche, quoiqu'elle se fût fait inscrire parmi les catéchumènes. Mais Dieu l'ayant touchée par des remords salutaires, elle renonça à cette profession criminelle. Voici de quelle manière sa conversion est rapportée dans les Menées dont on se servait dans l'Eglise grecque, et que l'empereur Basile a publiées. Le patriarche d'Antioche avait assemblé dans cette ville un concile composé de plusieurs évêques. S. Nonnus, un d'entre eux, fut prié d'annoncer la parole de Dieu au peuple ; il prêcha devant l'église de Saint-Julien le martyr, en présence des autres évêques. Pendant son discours passa Pélagie, toute couverte d'or et de pierreries. Sa beauté, relevée encore par la richesse et l'élégance des parures, attira l’attention de l’assemblée. Les évêques détournèrent les yeux pour n'être pas témoins d'un spectacle si scandaleux. Mais Nonnus, regardant Pélagie, dit : « Dieu, par sa bonté infinie fera miséricorde même à cette femme, l'ouvrage de ses mains ». Pélagie s'arrêta tout à coup, et se joignit à l'auditoire du saint évêque. Elle fut singulièrement touchée, et bientôt ses yeux se remplirent de larmes. Le discours fini, elle alla trouver Nonnus pour le prier de lui indiquer ce qu'elle devait faire pour expier ses crimes, et de la disposer à recevoir la grâce du baptême.

Notre sainte pénitente distribua tous ses biens aux pauvres, changea son nom de Marguerite en celui de Pélagie, et résolut de passer le reste de sa vie dans l'exercice de la prière et dans les austérités de la pénitence. Après son baptême, qu'elle reçut des mains de S. Nonnus, elle se retira à Jérusalem, puis, ayant pris le voile de religieuse, elle alla s'enfermer dans une grotte sur le mont des Oliviers. Elle florissait dans le cinquième siècle. Phocas, moine de Crète, dans la relation de son voyage de Palestine, qu'il fit en 485, donne la description du mont des Oliviers, ainsi que de la grotte où sainte Pélagie consomma le martyre de sa pénitence, et où l'on voyait ses reliques renfermées dans une urne.




Back

PayPal